L’illustration dans le web design ? C’est Rock !

1

illustration-macbeth

En avant l’illustration !

On reprend doucement le chemin du travail hauts les cœurs et en musique ! C’est l’occasion pour moi de faire un petit point « tendances web design » sur les événements musicaux phares de l’été à savoir les festivals de musique.
Et cette année la tendance est à l’illustration.

Voyons ça de plus près.

Tout d’abord, je suis totalement fan de l’esprit de communication que tous adoptent. Leurs but vous donner l’envie, l’énergie et un avant goût de ce que vous pourriez vivre une fois sur place. Leur approche ? Une communication basée en grande partie, voir entièrement, sur l’illustration.

L’illustration a toujours été très utilisée pour la musique, cela permet d’exposer une « énergie », un certain dynamisme qui refléterait l’esprit de cet événement et qui donne aussi l’occasion de renouveler chaque année la personnalité du festival en fonction de ses artistes, des styles musicaux et en utilisant l’univers d’un autre illustrateur. Grâce à l’illustration on s’immerge totalement, on sort des sentiers battus, c’est ce procédé moins formaté qui fonctionne bien avec l’esprit festivalier.

D’un point de vue pratique, cela permet de gérer la susceptibilité des musiciens (et les droits d’image), car aucun n’apparaît sur les supports de com et donc pas de problème non plus de « qui mettre en tête d’affiche? » (au détriment d’autres groupes ou chanteurs).

Les festivals optent donc pour une communication « made with illustration » : flyers, affiches ou produits dérivés autant de médias où l’illustration a déjà fait ses preuves. Mais toute communication maintenant passe aussi par le web, qu’en est-il alors de l’utilisation de l’illustration sur ce média ?

Quoi de mieux et de plus rapide que d’aller acheter ses places directement sur le site du festival (plutôt que d’aller faire une queue interminable à la fnac) ?

Voyons comment quelques uns de ces festivals ont su s’adapter grâce au web design « illustré ».
Commençons par :

ROCK EN SEINE

rock-en-seine

Rock en Seine qui cette année défini un style très jungle, punchy avec des couleurs très contrastées. On ressent l’animosité, le show et les illustrations expriment toute la force et l’énergie de ce côté ROCK. Elles sont bien mises en avant sous forme de bandeau en haut de page (en général) et  sont présentes sur toutes les pages.  Un vrai plaisir.

http://www.rockenseine.com/artistes/tous-les-artistes/

MUSILAC

musilac

Musilac lui, propose pour son site tout un univers en noir et blanc sur un fond tramé avec un style d’illustration simpliste mais qui laisse libre cours à notre interprétation. L’ambiance se veut décalée, conviviale et solidaire. Petit plus : le background du site de la homepage est une vidéo, parfait pour s’immerger dans l’univers Musilac.
http://www.musilac.com/

 

GAROROCK

garorock

Garorock possède un style bien à lui cette année grâce à une illustration qui s’étend sur tout le background aux allures d’Inde, d’exotisme et de rock ! Les couleurs rouge et marron mélangées à ce côté tramé, usé et le style du personnage un peu hipster (tatouages, croix sous les yeux, barbe…) nous donne le ton d’un festival jeune, punk, totalement décalé et prêt à s’éclater.
Petit plus, ce festival possède également un compte snapchat pour suivre le meilleur en live !
Le seul reproche que je lui trouve c’est qu’il n’y a qu’une seule illustration pour tout le site, c’est un peu dommage on aurait aimé en voir plus !

http://www.garorock.com/

 

CALVI ON THE ROCKS

calvi-the-rock

Et mon préféré pour la fin, Calvi on the Rocks. C’est un site one page entièrement illustratif avec des couleurs pop et saturées qui nous donne un avant goût de ce que peut vous offrir la Corse.
Tout y est : la mer, le soleil le tout représenté dans une tête, autrement dit ce festival va vous marquer ! La texture grain de sable donnée à l’ensemble de l’illustration et associée aux couleurs nous donne déjà l’impression d’y être (avec un bonne bière à la main).
C’est un très bon exemple d’adaptation au web :

– des effets de parallax sont ajoutés pour jouer avec les illustrations (nuages qui bougent, morceau de tête).
-si l’on clique sur le petit bouton night en haut à gauche on plonge dans une ambiance nuit, la gamme de couleur change totalement (l’après-midi à la plage et soir en plein concert !).
-les roll over sont basés sur de l’illustration (zoom dans les dates sur des morceaux de l’illu).
-on fini avec une reconstruction de l’illustration en parallax.

Je vous recommande vivement d’aller y jeter un œil !!!!!!
http://www.calviontherocks.com/

Bref, pour résumer, l’illustration comme moyen de communication pour les festivals de musique apporte une touche originale et décalée, et permet dès le début de nous plonger dans l’ambiance. Les illustrations s’adaptent très bien au web et à ses nouvelles tendances (animations, gif, parallax..) ce qui nous donne ce côté unique et cette énergie omniprésente chère à ces festivals. Quoi de mieux pour vous donner envie d’y aller et vous éclater ?

Alors n’oubliez pas l’illustration c’est ROCK ! Prochaine session en 2016, j’ai hâte !

Charger les commentaires

1

Commentaire

Laissez un commentaire :

  • (will not be published)