Facebook, le réseau très commerçant

0

FB_reseau_commercant

Cette chronique a été initialement publiée dans Stratégies où vous pouvez retrouver chaque semaine SMART, ma chronique dédiée aux objets connectés.

Facebook veut connecter les commerçants et leurs points de vente avec les consommateurs. Baptisé «Place Tips for Business», ce nouveau produit était en test depuis le début de l’année auprès de quelques commerçants de New York. Le réseau social vient d’annoncer sa généralisation aux Etats-Unis et l’enrichit avec l’ajout de la technologie Beacon afin de permettre des interactions avec le point de vente.

Comme leur nom l’indique, les beacons sont des petites balises qui émettent en permanence un signal. Utilisant la technologie Bluetooth Low Energy, ces capteurs consomment peu d’énergie, ne nécessitent pas de maintenance et n’ont donc pas besoin d’être raccordés au réseau électrique. Ces caractéristiques font que le déploiement à grande échelle est facile et peu coûteux. Tellement peu coûteux que, pour faciliter l’adoption de son offre, Facebook distribue gratuitement ces beacons aux points de vente qui en feront la demande…

Cependant, pour que tout cela soit fonctionnel, il faut que le consommateur puisse «capter» le signal émis par les beacons. Pour cela, il doit être équipé au préalable d’une application liée aux points de vente. Et c’est bien là le principal frein de cette technologie.

Or, en tant que «client» du réseau social, vous avez donné tout un tas d’informations vous concernant, a minima votre identité. En complément, vous avez très certainement l’application mobile Facebook et même Facebook Messenger dans la poche… L’idée de Facebook est donc de valoriser cette formidable base CRM en permettant aux commerçants équipés de sa solution de vous reconnaître à votre arrivée sur le point de vente et d’enrichir l’expérience de consommation.

Concrètement, le vendeur d’une boutique équipée serait capable de vous accueillir par vos nom et prénom, et même de personnaliser son conseil d’achat en fonction de vos préférences alors même que vous ne lui auriez rien communiqué sur vous… Côté Facebook, il y a fort à parier que ces données à propos de votre comportement «In Real Life» seront collectées et consolidées avec celles dont dispose déjà le réseau social.

Charger les commentaires

Laissez un commentaire :

  • (will not be published)