Pourquoi les liens sponsorisés demeurent essentiels ?

0

liens sponsorisés 1

Trop souvent, on entend les rumeurs les plus folles annonçant la fin prochaine des publicités sur les moteurs de recherche. L’internaute en aurait ras-le-bol de voir des liens sponsorisés sur ces résultats de recherche (rappelez-vous le buzz de l’annonce de Free sur les publicités bloquées sur la Freebox), ceux-ci seraient autant menacés que les tigres d’Asie face au terrible référencement naturel. Non, Google Adwords, Bing et autres systèmes basés sur le même principe ne sont pas près de disparaître et la dernière étude de Kenshoo en témoigne.

Les liens sponsorisés ont toujours la côte

Première pierre jetée dans la mare des prédictions pessimistes, le volume de publicités sur les moteurs de recherche ne cesse d’augmenter quand on compare année par année aux mêmes périodes. Pour le dernier trimestre, c’est-à-dire le premier de 2013 vs celui de 2012, le volume est en hausse de 15%. Il faut toutefois préciser une certaine saisonnalité des volumes en fonction de l’année. En effet, en 2013 comme ce fût le cas en 2012, le premier trimestre connaît une baisse (-16%) par rapport au trimestre précédent. Ceci n’a rien d’alarmant et s’explique par  une tendance à l’investissement publicitaire plus fort en fin d’année (les fêtes approchent et boostent l’e-commerce, les annonceurs ont souvent des reliquats de budgets à utiliser avant la fin de l’année,…).

Des annonces qui attirent les internautes

J’entends souvent que le lien sponsorisé est inutile quand la marque a une notoriété forte. Le référencement naturel devrait suffire quand l’internaute tape le nom de la marque. Ceci paraît logique, le flou sur le droit d’achat d’un nom de marque concurrente pour un mot-clé décourageant les plus téméraires et vous protégeant ainsi. Cependant, les publicités sont la meilleure solution pour vous garantir un volume de trafic et donc de conversions notamment vers votre boutique officielle. Regardez Levi’s ou Nike, des marques plus que connues : elles disposent toutes les deux d’annonces publicitaires sur Google leur assurant un trafic régulier vers leur boutique et non vers les distributeurs indépendants de leur marque. Pourquoi faut-il donc passer par des liens sponsorisés ? Tout simplement pour gagner en génération de trafic !

Kenshoo le montre, le volume de clics sur les annonces a augmenté depuis le dernier trimestre 2012 et se stabilise. Entre 2012 et 2013 à même période (premier trimestre), le volume des clics a augmenté +21% !

Cela s’explique facilement. Tout d’abord, n’oubliez jamais qu’un internaute veut tout, tout de suite. Personne ne veut passer 1 heure à chercher une information sur Google et encore moins un produit. Il faut les informations essentielles rapidement et un tunnel de conversion aussi simple que possible pour maximiser son taux de conversion et ce tunnel commence souvent sur Google. Grâce au niveau de qualité sur les mots-clés et la position des annonces en haut de page, vous optimisez une étape essentielle de votre tunnel. L’internaute vous trouve vite ainsi que toutes les informations utiles.

Exemple : un internaute cherche des Nike Jordan. En tapant Jordan avec le lien sponsorisé, la boutique officielle Nike apparaît en haut de page et le conduit directement aux produits souhaités. Sans cela, un distributeur indépendant (Kickz.com) aurait été plus visible et le lien direct vers les produits ne serait apparu qu’en 2ème position sur le référencement naturel.

De plus, le volume d’impression ayant diminué entre 2012 et 2013 (-21%), le taux de clic connaît une croissance exceptionnelle avec +62%. C’est une excellente nouvelle car, si vous peaufinez vos annonces et que vous choisissez bien vos mots-clés, vous allez pouvoir améliorer votre niveau de qualité, donc gagner en position moyenne et diminuer vos coûts-par-clic.

Le mobile, un espace encore jeune à exploiter

Dans une étude concentrée sur les USA et l’Angleterre, Kenshoo souligne que les liens sponsorisés sont encore en très grande majorité utilisés sur desktop, le mobile arrivant bon dernier des trois supports derrière la tablette. Néanmoins, avec un coût-par-clic presque deux fois moins cher, le mobile témoigne de son potentiel. Toutes les études le montrent : l’utilisation du mobile pour surfer sur le net et le marché de la publicité sur ce support explosent complètement. Il est donc conseillé de commencer à développer des campagnes et de profiter de la très faible concurrence. Vous gagnez en historique ce qui fera la différence quand vos concurrents seront bien présents.

Cette étude permet d’observer que le lien sponsorisé a encore de beaux jours devant lui surtout avec le mobile et toutes les nouveautés qu’il promet. Investissez sur ces carrefours d’audience mais tout en gardant en tête vos objectifs pour y déployer la meilleure des stratégies.

Retrouvez l’étude de Kenshoo ici

Charger les commentaires

Laissez un commentaire :

  • (will not be published)