Mobile World Congress 2013 : les perspectives de développement

5

Firefox_OS

Le Mobile World Congress n’est pas uniquement une démonstration des nouveaux produits et des nouvelles technologies qui vont nous équiper dans les années à venir. Il s’agit également de montrer sa vision du mobile à plus ou moins long terme. En pole position : l’open source et les marchés émergents.

Qualcomm et sa puce universelle

Qualcomm a profité du Mobile World Congress pour présenter l’utilisation de sa puce wifi dans une machine à café, exemple d’objet intelligent. Une façon extrêmement ludique de présenter une technologie dont les futures utilisations restent à imaginer. Une autre technologie de Qualcomm a fait parler de lui : sa puce 4G LTE (Long Term Evolution), la puce RF360 conçue comme une puce « universelle ».

La problématique principale de ces puces est liée aux bandes de fréquences qui sont différentes selon les pays. Et c’est là que la puce de Qualcomm se démarque : elle est capable de fonctionner avec toutes les bandes de fréquences disponibles. Il ne sera donc plus nécessaire pour les fabricants de smartphones de s’équiper spécifiquement pour un pays ou un autre.

Avec la RF360, Qualcomm fait presque passer au second plan les nouvelles puces SoC (System on a Chip) présentées par Intel, Nvidia et ST-Ericsson pourtant toujours plus puissantes et rapides.

Firefox OS vers de nouveaux développements

Le Mobile World Congress ne valorise pas seulement des technologies toujours plus puissantes. Firefox OS est sans doute l’une des nouveautés les plus intéressantes cette année. Et pourtant le système d’exploitation de Mozilla semble viser ni du haut de gamme, ni vouloir concurrencer iOS ou Android. Pour Firefox les enjeux sont ailleurs.

Un nouveau marché à saisir

Nokia, LG, Samsung… tous se placent en bonne position avec de nouveaux smartphones sur le segment du low cost. Les pays émergents sont au cœur de ce marché qui peut rapporter gros. Justement le chinois ZTE a bien compris l’intérêt de Firefox OS dans ce contexte : se positionner sur ces marchés en proposant un coût particulièrement attractif.

Le Movistar de ZTE et Firefox OS

Son compatriote, Huawei dévoile une stratégie différente : attaquer les marchés occidentaux avec du haut de gamme. Sony se lance également dans ce segment avec de grandes ambitions «doubler Apple » en France.

Des solutions open source

Tristan Nitot, fondateur de Mozilla Europe exprimait dans une interview cet été un objectif tout autre : « notre ambition n’est pas d’imposer un énième système fermé, mais au contraire d’introduire plus d’ouverture, en apportant enfin tout le web sur les mobiles. » Ce système d’exploitation open source permet de développer des applications web en HTLM5. Cette particularité rend l’appropriation de l’OS plus facile, en comparaison avec iOS ou Android, ce qui permet à une communauté plus large de produire des applications.

Mozilla n’est pas le seul à se positionner sur les OS open source : quelques jours avant le lancement du salon, l’OS tablette dUbuntu avait été dévoilé. Le Mobile World Congress est l’occasion d’en découvrir l’interface.

L'OS d'Ubuntu sur tablette

Samsung a, quant à lui, annoncé son refus d’utiliser Firefox OS au profit de Tizen ! Reposant sur un noyau Linux, le prototype présenté lors du Mobile World Congress s’adresse principalement aux développeurs. En effet, Samsung a besoin d’eux pour que des applications soient rapidement disponibles. Finalement, Tizen profite de ses prestigieux soutiens : Intel, Huawei, Orange ou encore le japonais NTT DoCoMo, mais ne semble pas proposer de technologie vraiment innovante.

Les innovations de Midi-Pyrénées bien représentées

On ne pouvait pas vous parler du Mobile World Congress sans souligner la présence des 23 entreprises de Midi-Pyrénées. Parmi elles, Phonitive dispose de son propre stand pour présenter sa technologie Touchalize, permettant de personnaliser des vidéos. Egalement présent, MyFeelBack, spécialiste des QR codes, participe à la délégation emmenée par Midi-Pyrénées Expansion.

Retrouvez les autres nouvelles du Mobile World Congress : les premières nouvelles, l’offensive de Samsung et les technologies mobiles omniprésentes !

Charger les commentaires

5

Commentaires

  1. Morgan Répondre

    La consécration, je suis enfin en vidéo sur le Blogo ! 🙂

    Merci pour l’article et très bonne analyse des nouvelles perspectives, je parierai beaucoup sur UBUNTU 😉

  2. David Répondre

    Bonjour Angélique,

    Merci d’avoir cité MyFeelBack dans votre article.
    Petite correction concernant le coeur de métier de MyFeelBack. Nous sommes spécialiste de la relation client contextualisé, en temps réel.
    Le QR Code n’est qu’un des moyens de diffusion de nos campagnes mobiles.

    Excellente continuation et félicitations pour l’article ;).

  3. Seb Répondre

    J’aime bien l’idée d’une puce universel de qualcomm, si ça marche aussi bien en pratique qu’ils le disent c’est une très belle performance.
    Evidemment rien n’empêche les fabricants de mettre plusieurs antennes différentes pour optimiser encore les perfs radio.

Laissez un commentaire :

  • (will not be published)