Salezeo, saint graal 2.0 des commerciaux ?

0

captain salezeo modif

Avec la multiplication exponentielle des réseaux sociaux professionnels, les start-ups souhaitant taper l’incruste sur ce même segment de marché, sont désormais contraintes à un maximum d’originalité, si elles aussi, désirent se faire une place au soleil. C’est le défi récemment relevé par Stephane Chaillou et Karin Olson co-fondateurs de Salezeo, social media dédié aux commerciaux. Focus sur un challenge lancé à la fin de l’année dernière, et qui semble déjà validé.

Dans cette course à la créativité, les réseaux sociaux professionnels ont pour la plupart tous recours à la même stratégie pour s’imposer sur la toile, à savoir, s’attaquer à une cible de marché très spécifique. Ainsi, on peut citer Digikaa qui s’est focalisé sur les professionnels du digital, Dribbble qui cible les créatifs, ou encore plus fraichement, Mashant, qui s’attaque quant à lui, à la communauté des développeurs.

Or, c’est très exactement la même tactique qu’ont employé les créateurs de Salezeo qui, avec leur réseau social, font des commerciaux leur cœur de cible privilégié. A l’objectif clairement affiché, la plateforme a pour vocation de faciliter la vie des commerciaux dans l’une de leurs tâches la plus chronophage : la prospection.

Aujourd’hui plus que jamais, gagner du temps, être plus productif et plus efficient au travail, sont autant de défis et enjeux, auxquels une majorité de salariés et d’entreprises sont désormais soumis… Stephane Chaillou confirme : « Les commerciaux recherchent en permanence de nouveaux prospects, ils passent trop de temps à chercher les coordonnées directes de leurs contacts au lieu de leur vendre leurs solutions. Autrefois les commerciaux échangeaient souvent manuellement des contacts entre eux. Salezeo démultiplie la puissance de ces échanges en créant une base de données collaborative universelle accessible à tous les membres qui y contribuent. »

Gratuit, le réseau social s’articule autour de trois grands services :

  • L’échange de contacts prospects qualifiés. Avec un concept très simple : le troc de cartes de visites. Partant du constat, que sur la grande quantité de cartes de visites que possède un commercial, seul un petit nombre lui est réellement utile, l’objectif est alors de pouvoir faire profiter d’un contact prospect « inexploitable » à un autre commercial. Dans cette optique, le deal est facile à comprendre, une carte de visite publiée = un crédit pour un contact prospect.
  • Un forum dédié à l’échange de conseils entre commerciaux. Fonctionnalité qui saura se faire apprécier, car on le sait, tout particulièrement dans le secteur de la vente, tous les bons tuyaux sont généralement précieusement gardés, et donc non échangés par les commerciaux d’un même service.
  • Une bibliothèque, répertoriant des fiches techniques détaillées sur les trucs et astuces, que tout bon commercial doit maîtriser (stratégies de prospection, techniques de vente…).

 

 

Ainsi, contrairement à beaucoup de plateformes professionnelles plus généralistes, type Linkedin, ou Viadéo, l’accès aux coordonnées des personnes est beaucoup plus direct. De plus, fini le traditionnel NPAI… La base de données est constamment mise à jour par la communauté elle-même, évitant du coup les éventuels fakes, ou contacts has been.

Enfin, on peut légitimement s’interroger sur le business model de Salezeo, étant donné que son utilisation est entièrement gratuite… Ainsi, d’après la co-fondatrice de la plateforme, lors d’un entretien accordé à Locita, le réseau enregistrerait des profits en proposant une offre payante aux entreprises. Service dont l’objectif est de fournir aux commerciaux d’une entreprise, une base de données riche et actualisée. Aux dernières infos, on peut s’imaginer que la plateforme rencontre déjà un franc succès, puisque les fondateurs pensent d’ores et déjà, à développer le réseau à l’étranger.

Charger les commentaires

Laissez un commentaire :

  • (will not be published)