Les 5/5 de Facebook #32 – Spécial acquisitions de Facebook

1

5-5 Facebook

Nous voici de retour pour un 32ème épisode des 5/5 de Facebook. L’actualité dicte le contenu, et avec l’annonce du rachat d’Instagram par Facebook, nous sommes obligés de faire une rapidement rétrospective sur les acquisitions importantes de l’histoire de Facebook.

Donc cette semaine, au menu :

Facebook rachète Instagram pour 1 milliard de Dollars US


C’était l’actu d’hier soir, Facebook rachète Instagram. Pour la bagatelle d’environ 1 milliard de dollars US. Environ, parce qu’une partie de la somme correspond à des actions Facebook.

Passé l’effet d’annonce, la question se pose de pourquoi Facebook a racheté Instagram à deux fois sa valorisation ? Plusieurs théories, pas mutuellement exclusives, sont possibles.

La première, très probable vu la stratégie de développement de Facebook, serait de tuer un concurrent dans l’oeuf. Car oui, Instagram est un concurrent de Facebook. Comme je le rappelle depuis quelques mois, le mobile est un des grands enjeux de Facebook pour les mois à venir et Instagram, sur le mobile, est un des principaux réseaux sociaux. En rachetant Instagram, même si le service perdurera de manière indépendante s’en rassurent ses usagers, Facebook s’assure de ne pas se retrouver trop en difficulté sur le marché mobile avec un concurrent fort. Dans le pire des cas Instagram continue de se développer, et la seule question de Facebook sera « comment j’exploite au mieux cette base d’utilisateurs ».

Deuxième théorie, l’acquisition de talents et de technologies. C’est une raison récurrente dans les acquisitions de Facebook. Alors oui, les ingénieurs de chez Facebook seraient, technologiquement, capables de réaliser un outil équivalent, mais ce qui leur manque c’est tout l’enrobage et l’usage 100% mobile de l’application. Facebook a beaucoup de mal à réussir à penser 100% mobile. L’application Facebook est un portage mobile de l’interface web, ça n’est pas pour autant une vraie application mobile. Pourtant, cet usage mobile, est un des grands défis de Facebook pour les mois à venir.

Dans tous les cas, ce rachat fait parler et devrait faire encore plus parler dans les mois à venir. La question est maintenant, cet achat influera t-il l’entrée en bourse de Facebook ?

Snaptu, développement mobile

Au printemps dernier, Facebook rachetait la start-up israëlienne Snaptu. Snaptu est une start-up spécialisée dans le développement d’applications pour feature phone. Pour rappel les feature phones sont ces téléphones pas smart mais avec accès au web. Ce sont des modèles de téléphone qui se développent rapidement dans les pays en développement.

Ce rachat a pour but de permettre à Facebook de mieux adresser les marchés où son développement se fait, principalement les pays d’Asie en Sud-Est, en proposant une application mobile pour feature phones.

Les brevets technologiques de Friendster

Ce n’est pas un rachat à proprement parler, Friendster étant indépendant de Facebook. Dans ce cas précis, Facebook avait réalisé une acquisition intellectuelle en rachetant les brevets de Friendster. Effectué à l’été 2010, cet achat est un achat pour se protéger. Friendster avait breveté de nombreux concepts inhérents aux médias sociaux et qui se sont retrouvés au coeur des usages de Facebook.

Le rachat enlève une épée de Damoclès qui pesait sur la tête de Facebook, de devoir se défendre en justice sur de potentiel viols de brevets.

Friendfeed, agrégateur de réseaux sociaux

On remonte encore dans le temps avec le rachat en 2009 de Frienfeed par Facebook. Cette fois Facebook achète une start-up dédiée à l’agrégation de flux sociaux. La raison principale de ce rachat est d’acquérir une expertise. Facebook commence à se diriger vers ce que nous appelons le newsfeed. Avec l’intégration des équipes de Friendfeed, Facebook souhaite améliorer le développement de son outil et surtout que le flux d’actualité reste quelque chose de lisible et utile alors que la masse d’utilisateurs et de contenus va croissant.

Quelle est la stratégie d’acquisition de Facebook ?

Une fois tout ça dit, rappelé, quelle est la stratégie de Facebook en terme de rachat ? Contrairement à Google qui a toujours eu une politique d’acquisition très agressive, Facebook ne rachète que très rarement des entreprises. Autre grosse différence, Google rachète des outils ou des produits, alors que Facebook achète de l’intelligence et principalement des talents. D’ailleurs, la position actuelle de Bret Taylor, CTO, est révélatrice de cette volonté d’acheter des talents.

Instagram sort un peu de ce schéma puisque là on a un achat pour se protéger d’un potentiel concurrent ou du rachat par un autre concurrent. Avec l’entrée en bourse de Facebook, et donc une augmentation de capital, il sera intéressant de voir si Facebook va changer d’approche pour acquérir un peu plus agressivement de nouvelles entreprises.

Pour les curieux, vous pouvez retrouver la liste des entreprises achetées par Facebook sur Wikipédia… bien évidemment ;)

Charger les commentaires

1

Commentaire

Laissez un commentaire :

  • (will not be published)