Le blogOmobile #3 – BlackBerry & le déclin de RIM

Posté le 26 avril 2012 dans Mobile | Technologie , par TechMobile - 2 Commentaire
blogOmobile 3

RIM rime avec RIP ?
La firme canadienne longtemps leader sur le marché des smartphones professionnels est aujourd’hui au plus bas. Le blogOmobile fait le point sur cette histoire.

Les statistiques

Mais avant tout, parlons bien parlons chiffres, parlons tablettes!
Il y a seulement 3 ans on ne jurait que par les Netbooks qui devaient détrôner les ordinateurs de bureau, mais c’était sans compter l’arrivé des tablettes tactiles.

En 2010 , année de lancement de l’iPad, il s’est écoulé en France un demi million de tablettes. Ce chiffre a été multiplié par 3,5 en une année prenant au passage des parts de marché des Netbooks et ordinateurs de bureau.

Si on se penche d’un peu plus près dans cette folle monté en puissance des tablettes au niveau mondial, on s’aperçoit sans grande surprise que Apple mène la tendance. Avec plus de 3 millions de tablettes vendues en 2011, RIM se place tout de même à la 3ème place derrière Android (11 millions) et Apple (46,5 millions). Un bel effort mais qui semblerait ne pas suffire.


L’actu des marques

Ce mois-ci nous avons avons réalisé cette petite infographie pour notre ami RIM, parce qu’il le vaut bien…

Fin mars, RIM a dévoilé ses résultats du 4e trimestre fiscal 2011, et de son année 2011 dans son ensemble, et ils sont mauvais.

  • Au 4e trimestre, RIM a enregistré une perte de 125 millions de dollars américains.
  • Le CA réalisé sur la période est de 4,2 milliards de dollars, en baisse de 25 % par rapport au même trimestre il y a un an, et de 19 % par rapport au 3e trimestre 2011.
  • Les livraisons de smartphones sur ce trimestre s’établissent à 11,1 millions d’unités, soit 21% de moins qu’au 3e trimestre.
  • RIM n’a livré que 500 000 tablettes Playbook
  • Sur l’année, RIM a vu son bénéfice être divisé par trois (1,16 milliards de dollars contre 3,4 milliards il y a un an)
  • L’action RIM a vu sa valeur chuter de 80% en un an.

Jim Balsillie, co-fondateur de RIM, a démissionné de son poste au Conseil d’administration. RIM n’a pas pu fournir d’estimation de ventes pour le trimestre à venir, signe du profond trouble qui règne de l’entreprise.

Le reste de l’actu en bref

L’app du mois

Comme dirait Camille, allez, allez! Faut pas se mentir, notre App du mois, c’est…? C’est …? Ben non, ce n’est pas Instagram Android, parce que Instagram Android, ce n’est rien d’autre que Instagram iOS. Alors, même si effectivement, on est tous content de voir débarquer cette belle App dans la poche de notre petit robot, on aurait aimé une spécificité ou deux, histoire de se dire que l’on peut être une poire et pas obligatoirement une pomme.

Alors non, l’App du mois, ce sera, à n’en pas douter le jeu Draw Something bien sûre ! Le principe, emprunté en partie au Pictionary, est (presque) simplissime. L’application vous propose de choisir entre trois mots (trois mots pour trois niveaux de difficultés) et de le faire deviner, par un petit dessin bien senti, à un(e) ami(e) . Vous dessinez via l’interface tactile de votre mobile ou tablette, puis vous envoyez votre création à la personne sensée deviner le mot.

Cette personne verra, en différé, le dessin se créer sous ses yeux émerveillés (ou pas) et choisira parmis un nombre resteint de lettre celle du mot à deviner…

Une petite vidéo pour mieux comprendre ?

Pour trouver des petits camarades de jeu, il est possible de piocher dans sa liste d’amis Facebook qui ont eux aussi l’application ou d’utiliser directment leur pseudo Draw Something. Il est également possible de trouver un joueur au hazard ou d’utiliser son adresse mail.

Et c’est fort de ce petit gameplay que OMGPOP, l’éditeur,  a écoulé plus de 50 millions de Draw Something en cinquante jours à peine. La plus grosse progression de téléchargement de l’histoire des mobiles. Il est dit que 20 millions de personnes utilisent quotidiennement l’App et que nous en sommes déjà à plus d’un milliard de dessins créés…

OMGPOP qui, rappelons le, a été racheté le mois dernier par Zynga (200 millions de dollars), un autre éditeur, l’un des principaux créateurs de jeux facebook.

Pour conclure, on peut préciser que l’App gratuite pousse une version payante (1,51 € pour Android, 1,59 € pour iOS) qui supprime les publicités et ajoute plus de 2000 mots. Il est également possible de s’acheter, avec les points gagnés lorsque l’on trouve des mots, des pack de couleurs suplémentaires.

Petit détail qui a son importance, pour l’instant, l’application n’exsite qu’en anglais. Google translate, help me, please !

Si pour moi il s’agit plus de faire des petits bonhommes en fil de fer, d’autres sont plus talentueux. La preuve en images :

La note qui va avec :

La demie grise, c’est juste pour s’en garder sous le pied…

Les liens vers les store :

Merci d’être fidèle au blogOmobile, le blog où on prend le temps de s’arrêter pour parler mobile.
En attendant le prochain numéro, restez mobile!

À propos de l'auteur

2 commentaires
Ajoutez le votre
  1. chouch44

    Hello.

    Tu confonds dans les chiffres, l’os et constructeurs.
    Android est un OS, pas un constructeur.
    QNX est un OS, mais uniquement dispo sur RIM aujourd’hui, tout comme iOS sur apple !!!

  2. Bertrand

    Effectivement, le titre du graphique devrait être « Ventes des tablettes par OS », on corrige… :-p

Laissez votre commentaire