Confession sur le divan d’un Community Manager #7

Posté le 30 mars 2012 dans Social Media , par Anne-Sophie - 1 Commentaire
Confession d'une community Manager

Bonjour Docteur !

Tiens, c’est marrant cette façon de vous saluer… « Bonjour, DOCTEUR ». Vous imaginez si l’on faisait pareil à l’agence ?

  • « Bonjour Community Manager ! »
  • « Hey ! Salut Chef de Projet, tu vas bien ? »

Mmmhh… bizarre. De toute façon, il y a plein de choses bizarres dans mon job.  C’est vrai, vous avez déjà entendu un gosse vous dire qu’il voulait devenir community manager ? Négatif. Ils veulent tous devenir star, pompier, astronaute ou maîtresse d’école. Mais quel manque d’originalité mes enfants !

Voyez-vous Docteur, moi je ne mangeais pas de ce pain-là.

A 6 ans, je me voyais déjà en haut de l’affiche. J’avais déjà tracé ma carrière professionnelle et pas n’importe laquelle : violoniste de Patricia Kass. Parfaitement. « Mon-mec-à-moi, il me parle d’aventureeeuh… ».  Ne me dites pas que vous n’avez jamais fredonné ça Docteur ! Jamais ? Qu’importe… Moi, je rêvais d’emballer la foule, de l’entendre crier, hurler, s’égosiller même. Je voulais partager avec elle ma passion pour Patricia. Pat, pour les intimes. Au fait, vous savez qu’elle est encore en vie et qu’elle mène une folle carrière en Russie ?

Bref… Vous savez comment sont les enfants Docteur… Ils changent d’avis comme de couches. Bon et bien à 13 ans,  je décidais de virer vétérinaire. Mais cette carrière prometteuse n’a duré que le temps d’un trimestre scolaire. Mes notes en mathématiques et en biologie ne parvenant que très rarement à dépasser le stade de 7/20, j’ai dû me faire une raison et prendre du recul.

Le recul… Qualité primordiale quand on aspire à devenir quelqu’un d’important. Forte de ce constat, je pris une décision ferme et, je l’espérais, définitive : je serai femme d’affaires. Le poste idéal pour calmer ma curiosité boulimique et pour enfin assouvir ma passion des sacs à main et des chaussures qui entre nous, ne m’a pas quittée depuis. Mais attention, pas d’amalgame… Cette décision n’avait rien à voir avec l’argent. On ne peut pas en dire autant de tout le monde, n’est-pas DOCTEUR ? Je peux vous régler par chèque ?

Community Management

Sans transition, je me dis parfois que je dois beaucoup à mes rêves d’enfants. Et si c’était eux, qui m’avaient menée au community management ?

Attention, démonstration !

Community Management

L’équation est simple : Qualités + Compétences relatives aux  jobs que vous souhaitiez faire enfant  = métier actuel.

Tenez, pour moi par exemple. En terme de qualités, vous retiendrez : l’écoute (la mélomanie du violoniste), la patience (du vétérinaire face à l’animal peu coopératif) et la curiosité (celle de la femme d’affaire touche-à-tout). Pour les compétences, même combat : distraire et divertir (reconnaissez qu’un violoniste qui travaille avec Patricia s’amuse beaucoup), informer et apprendre (l’expertise  et  les solutions d’un vétérinaire) et enfin rendre et créer un service (vous avez reconnu la femme d’affaire dévouée, prête à tout pour apporter de la valeur ajoutée à son entreprise).

Et oui Docteur, l’écoute, la curiosité et la patience sont des qualités indispensables au métier de community manager ! (Rappelez-vous, j’ai déjà abordé ce thème lors d’ une précédente consultation ). Une fois les espaces de conversation  définis, le community manager doit alors plancher sur  l’orientation qu’il souhaite donner à ses contenus. Aujourd’hui, on distingue 3 grandes orientations :

Quelle coïncidence n’est-ce pas Docteur ? Docteur ? Vous me suivez toujours ?

Bon pour vous résumer cette magnifique démonstration, je dirais que l’objet de mon travail tient en une seule phrase, une seule règle d’or : «  Soyez intéressant avant d’être intéressé »

Alors Docteur ? Vous en pensez quoi ? 90 euros ? D’accord…en chèque, ça vous convient ?

Et vous, derrière votre ordinateur ! Si vous faites le test faites moi part de vos conclusions dans les commentaires, je suis curieuse de connaitre les résultats :)

Suivez les consultations du DoctorCM sur twitter !

À propos de l'auteur

Moi aussi je veux devenir une social media girl et avoir 4000 followers ! Dans la vraie vie je suis une Community Manager avec beaucoup d'humour chez X-PRIME Groupe
1 commentaire
Ajoutez le votre
  1. Je comprend peut être mieux d’ou viens la passion pour mon métier :)

Laissez votre commentaire