Geometric Porn : de l’eau dans le gaz entre la pomme et l’abricot.

Posté le 28 mars 2012 dans Inspiration Créative | Mobile , par Mathilde Prigent - 0 Commentaire
Geomporn2
Si je vous dis « printemps », vous me répondez forcément « soleil », « pâquerette »  et « barbecue » mais aussi (soyez honnêtes) « mini jupes », « décolletés » et « libido ». C’est normal, c’est la saison des amours et cela tombe bien car on va parler de sexe.
Je me baladais sur le net, le clic ouvert à l’inconnu quand je suis tombée sur Geometric Porn. Et voilà comment ça s’est passé : je regarde la vidéo, je souris, je rougis, je souris encore et alors que je venais d’atteindre l’orgasme visuel, Apple a tout gâché.

Je m’explique : cette application iPhone, développée par Luciano Foglia, met en scène de façon interactive nos ébats intimes, et ce à partir de formes géométriques, exclusivement. Un peu à la manière de Tetris, on fait bouger, avancer ou reculer des cercles, des triangles et des carrés pour recréer des situations érotiques. C’est graphique, drôle, déconcertant et fort bien trouvé… selon moi. Apple n’est apparemment pas de mon avis et a tout bonnement censuré l’application, l’estimant, je cite « choquante » et « vulgaire ». Imaginez mon désarroi…
Autrefois subversive à souhait, Apple est devenue au fil du temps de plus en plus vigilante : jugées grossières, politiquement incorrectes ou même carrément dangereuses, on ne compte plus les applications qui ont été censurées et bannies de l’App Store. Certains regretteront par exemple l’élégance de « Sexy Bikini Fart » (besoin d’une traduction ?), l’efficacité de « Baby Shaker » (secouez votre téléphone pour calmer un bébé en pleurs) ou encore le pragmatisme de « PinPoint X » (système de géolocalisation pour rencontres coquines). Mais il en est ainsi et Apple laisse aux développeurs recalés le soin d’autogérer leur frustration.
Montrer des filles qui pètent dans leur bikini, ça ne passe donc pas pour Apple. La firme américaine est, on le sait, assez frileuse en ce qui concerne la diffusion de contenus à connotation sexuelle. En 2010, des milliers de références jugées trop érotiques avaient été retirées de son catalogue. RIP iBoobs.

Oui, « Geometric Porn » sème le trouble. Et c’est justement pour ça qu’elle est intéressante. Vous en conviendrez, il faut un minimum de talent pour parvenir à choquer, en ne montrant aucune image pornographique, sexy, olé olé et j’en passe. Maintenant, question : Vous connaissez « iLickit » ? Finesse et raffinement sont au rendez-vous pour cette appli (disponible sur l’App Store) qui vous propose ni plus ni moins de lécher l’écran de votre mobile pour faire disparaître des plats. Pardonnez ma pudeur, mais je suis plus choquée par « iLick it » que par « Geometric Porn ». Je le reconnais, le manque d’élégance combiné à la disette créative, ça, je trouve ça choquant.

On fait donc une croix sur Geometric Porn, l’application esthétique, maligne et artistique. Le sexe, c’est sale compris ? Bon, par contre on peut lécher un portable (qui d’après une étude de l’Université de Manchester contiendrait 500 fois plus de bactéries qu’un siège de toilettes…) parce que c’est DRÔLE ok ? Et puis tiens, si on jouait à plusieurs ? Plus on est de fous, plus on rit ! Logique quand tu nous tiens…

À propos de l'auteur

0 commentaire
Ajoutez le votre

Laissez votre commentaire