Les 5/5 de Facebook #28 – Spécial mobile

Posté le 6 mars 2012 dans Social Media , par Christophe - 0 Commentaire
crea_55

Après les annonces du Facebook Marketing Conference de jeudi dernier, j’ai décidé de ne pas vous parler des annonces de la semaine dernière mais de me concentrer sur le mobile puisqu’à l’occasion du Mobile World Congress à Barcelone Bret Taylor a fait plusieurs annonces sur le sujet. Et en bonus, l’annonce de la plateforme de jeu de Zynga.

Donc cette semaine vous pourrez vous mettre sous la dent :

Facebook monte un consortium pour standardiser les navigateurs mobiles


Facebook ne développant pas d’OS et n’étant pas producteur de téléphone portable, se retrouve à la merci de tiers pour son développement mobile, principalement Google et Apple. Du coup, depuis quelques temps, Facebook pousse très fortement pour l’adoption de HTML5 et donc des webapps. Mais l’utilisation des webapps exige des navigateurs mobiles compatibles.

Durant le Mobile World Congress, Bret Taylor, CTO de Facebook, a annoncé la création d’un consortium pour développer la qualité des navigateurs mobiles afin que ceux-ci comprennent au maximum le standard HTML5.

A la création, le consortium est compris de Samsung, HTC, Sony Mobile Communications, Nokia, Huawei, ZTE, TCL Communication, AT&T, Verizon, Vodafone, Orange, Telefónica, KDDI, SOFTBANK MOBILE Corp., Qualcomm Innovation Center, Inc., NVIDIA, ST-Ericsson, Intel Corporation, Texas Instruments, Broadcom, Mozilla, Opera, Microsoft, Adobe, Netflix, VEVO, Zynga, @WalmartLabs, Electronic Arts, Sencha and Bocoup.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la partie Core Mobile Web Platform Community Group du site du W3C.

Ils ont déjà sorti une suite de test pour les navigateurs, Ringmark.

Facebook monte un consortium pour le développement du paiement mobile

Comme je le disais lors de l’annonce de l’introduction en bourse de Facebook, je pensais qu’en 2012 Facebook travaillerait beaucoup le mobile. Je pensais bien puisque Bret Taylor a fait une seconde annonce à Barcelone, à savoir la création d’un second consortium qui lui travaillera plus spécifiquement sur le paiement mobile. Si, comme je le suppose, Facebook souhaite développer Facebook Credits comme monnaie virtuelle utilisable en dehors de la plateforme, le paiement mobile pourrais en être un usage fort et moteur pour son développement.

Le consortium est constitué uniquement d’opérateurs téléphoniques : AT&T, Deutsche Telekom, Orange, Telefónica, T-Mobile USA, Verizon, Vodafone, KDDI, SOFTBANK MOBILE Corp.

Le sujet étant clairement un des enjeux des années (mois ?) à venir, on peut s’attendre à ce que Facebook avance assez rapidement sur le sujet.

Les Facebook Questions remontent dans les flux d’actualité mobile

« Dommage collatéral » de la mise en place des emplacements publicitaires premium sur le mobile, Facebook porte (enfin !) les Facebook Questions sur mobile. La raison principale étant que les Facebook Questions sont un des contenus Facebook les plus engageants pour les utilisateurs c’est un des formats qui intéressera le plus les annonceurs.

Facebook lance la découverte sociale d’applications pour Android

Facebook a annoncé porter la découverte sociale des applications Facebook sur Androïd. Ce que ça signifie ? Pour simplifier, lorsqu’un un utilisateur voit un contenu partagé via Pinterest sur flux d’actualité mobile et qu’il clique sur Pinterest il sera renvoyé sur l’application mobile s’il a installé l’application ou sur l’AppStore si elle n’est pas installée.

Cette fonctionnalité peut paraître banale, mais elle est un très fort vecteur de recrutement pour les services et produits ayant un fort usage mobile.

Zynga lance sa plateforme de jeu en ligne

Zynga avait annoncé travailler sur un projet de plateforme de jeu en ligne indépendante de Facebook. Alors que le projet avait plusieurs noms, celui retenu au final est : Zynga.com. La plateforme propose de jouer aux jeux Zynga directement sur le site. Pour le lancement, 5 jeux sont disponibles (CastleVille, CityVille, HiddenChronicles, Wordswithfriends et Zynga Poker).

Zynga a recréé une plateforme proche de celle des applications Facebook en conservant un environnement fortement social. On remarquera notamment que Zynga a conservé le flux d’activités que Facebook a fait disparaître de son environnement d’applications. D’ailleurs Zynga est allé un peu plus loin puisque l’on interagit non pas avec ses amis mais avec l’intégralité de la communauté de joueurs.

On retrouve également un module de discussion instantanée.

A également été intégrée une notion de gaming sur la plateforme avec des niveaux d’utilisateurs ainsi que des objectifs à atteindre par jeu.

La question qui se pose est, bien entendu : la plateforme aura t-elle suffisamment de joueurs pour être rentable ? 1er jour d’activité, Zynga revendique plus d’1 million de joueurs au moment où l’Amérique dort.

Bref, il va falloir suivre l’évolution de la plateforme, mais c’est Kongregate qui doit commencer à avoir un peu peur.

À propos de l'auteur

Social Media Manager pour X-PRIME Groupe et membre du Conseil d'Administration de Wikimédia France
0 commentaire
Ajoutez le votre

Laissez votre commentaire