Google+ expliqué à ma copine

24

Google+ expliqué à ma copine

Si vous aussi vous avez du mal à faire partager votre enthousiasme pour Google+, cet article est fait pour vous.

– Chérie, au travail, j’en ai eu une !

– Une augmentation ?

– Non, une invitation !

– A l’Opéra, au Hellfest, au Festival Rio Loco ?

– Non, à Google+ !

– Le site pour faire des recherches ?

– Oui, mais là c’est pour utiliser leur nouveau service.

– Chouette, c’est pour une recherche plus performante ? Je vais pouvoir trouver mes nouvelles chaussures plus rapidement.

– Non, c’est leur nouveau réseau social.

– C’est-à-dire ?

– Et bien, c’est le nouveau Facebook. Le web 3.0 quoi !

– Ah. Tu ne m’avais pas parlé de Google Buzz aussi l’an dernier ?

– Si… mais là, ça va marcher, c’est sûr.

– Pourquoi tu en es si sûr ?

– Premièrement, le nom. Google+, c’est fun. Et deuxièmement, les « J’aime » ont été remplacés par des « +1 ». C’est fun non ?

– Alors, déjà « Fun », ça ne se dit plus depuis les années 90. Et puis pourquoi je changerai ? Facebook, ça marche très bien.

– Et bien, Google+, c’est le mélange parfait de Facebook et de Twitter.

– Twitter, tu m’avais déjà expliqué, mais je ne me souviens plus à quoi ça sert.

– Et bien, Twitter, c’est le service de micro-blogging… enfin, je veux dire de veille… enfin, de curation.

– Mais ça sert à quoi ?

– Et bien, contrairement à Facebook où tu ne suis que l’actualité de tes amis, sur Twitter et sur Google+, tu peux suivre les publications de gens importants.

– Ah oui, comme Rihanna par exemple ?

– Hum, non, plutôt de Mashable, Fred Cavazza ou Webrankinfo. Des gens qui peuvent te permettre de suivre l’actualité de ton métier. Toi par exemple, tu es boulangère. Ca ne t’intéresse pas de connaitre l’actualité des grands boulangers ou de … La Mie Câline… ?

– Heu… non.

– Bon, sinon, une des grosses révolutions de Google+, c’est la présence des Cercles. C’est une fonctionnalité qui te permet de filtrer tes interactions avec tes amis. Par exemple, j’ai créé un cercle « Travail » où j’ai mis mes collègues de travail. Ca te permet d’éviter que tes patrons voient toutes les vidéos débiles que tu peux poster sur ton mur.

– Mais mon patron a 60 ans et il n’est pas sur Facebook. En plus, pourquoi j’ajouterais mon patron en ami sur Facebook ?

– Je suis sûr que tu as déjà plein d’amis qui sont passés sur Google+. Il y a plus de dix millions d’inscrits !

– Oui, mais ce sont dix millions d’informaticiens non ?

– Mais connaissant Google, c’est justement avec cette communauté de développeurs et la qualité de l’API qui va être fournie que l’on pourra avoir des applis beaucoup plus poussées que sur Facebook.

– Tu parles chinois pour moi.

– Mais sinon, on peut mettre des gifs animés aussi…

Charger les commentaires

24

Commentaires

  1. nborde Répondre

    JC,

    un des principaux arguments que j’ai avancé qui a intéressé des gens euhhh « normaux » c’est la possibilité de partager très facilement des albums photos uniquement avec les gens que tu veux.

    Si tu ne veux pas que les photos de ton bébé soient visibles, et/ou détournées, par de parfaits inconnus. Ou si tu ne veux partager des photos d’une orgie de fondue au fromage un soir de pleine Lune dans un châlet du Cantal sur lesquelles tu ne portais plus qu’un caleçon suite à un pari ridicule… C’est un bon moyen pour que tes collègues ne puissent pas les voir.

    Je ne m’y suis pas trop penché, mais j’ai lu quelque part qu’il est/sera possible de partager certains contenus avec tout le monde SAUF certains cercles/amis par exemple. Et ça c’est un besoin ressenti par beaucoup d’utilisateurs de Facebook.

    On verra bien si Google+ survit longtemps dans cette jungle des réseaux sociaux, mais je trouve le départ excellent.

  2. Laura Répondre

    Présentation sympathique. Mais je comprends le point de vue de la copine! Pour le moment, seul ceux (ou presque) déjà imprégnés d’une culture 2.0 et qui recherchent une alternative à Facebook utilisent réellement Google+.

    Mais bon, c’est normal qu’il y ait cette étape avant une vrai démocratisation.

  3. Amaury Répondre

    J’adore, c’est un peu ce que j’ai ressenti à plusieurs reprises. Je pense que le plus simple reste de faire tester, on comprend plus vite.

  4. Lvir Répondre

    J’ai été toute fière de recevoir mon invitation, mais le déballage du cadeau a été plus complexe. J’ai pas bien bien compris comment publier en fait.. entre deux biberons, StarCraft, les factures… Bon je vais m’y pencher, je voudrais pas qu’on croit que je suis les flux de a Mie Câline… 😀

  5. Fruity Répondre

    @nborde : ce que je comprends pas c’est que ça fait des siècles qu’on peut filtrer sur Facebook les gens à qui on veut afficher le contenu mais tout le monde dit que c’est une spécificité de Google+ avec les cercles.
    Sur Facebook, on peut créer des listes d’amis, et avoir des options de partage super poussées (accessibles par le petit cadenas sous la zone de publication) : partager à une liste ou plusieurs, à une liste sauf une personne qui est à l’intérieur de cette liste par exemple. Bref les combinatoires nombreuses.
    Par exemple : http://files.getwebb.org/view-cre65ejh.html

  6. clement Répondre

    Le principal argument qui est de ne pouvoir montrer ses photos qu’a certaines personnes ne tient pas du tout !
    Avec facebook on a deja la possibilité de le faire, en créant des groupes, ce qui revient exactement au meme que les cercles sur google+, et on peut ensuite autoriser que certains groupe a voir tel ou tel album ou publications.
    Donc pour l’instant google+ n’a aucun intérêt POUR MOI

  7. JC Répondre

    @nborde : j’y penserai la prochaine fois que je serai en caleçon en train de manger de la fondue (ça a l’air tellement génial que je tenterai certainement cet hiver) 😀

    @Fruity (quel joli pseudo) : j’avoue que j’étais complètement passé à coté de la fonctionnalité sur Facebook, car les groupes que j’ai créé ne remontent pas par défaut dans la liste de mes groupes. En toute sincérité, je trouve ça mieux fait sur Google+.

    @Clément : merci pour tes points d’exclamation et tes mots en majuscule. 😉

    Et sinon pour être honnête, je n’ai pas de copine…
    -_- ‘

  8. Nicodefronton Répondre

    @Fruity et @clement : ouf! je vois que je ne suis pas le seul à utiliser les groupes sur Face-de-Bouc ! et puis moi aussi j’aime les exclamations et les MAJUSCULES !!! pour les myopes latins comme moi ;o)

    En tout cas, Google+ va faire couler beaucoup de posts (heureusement que tout est recyclable!), mais malheureusement, il est déjà mort ce réseaux 3.0… on entre dans le 4.0 (The Ubiquitous Intelligence)…
    et vive l’AMIE CALINE !

  9. nborde Répondre

    Je ne connais que très peu Facebook pour ne quasiment jamais y avoir mis les pieds.

    Je savais qu’il y avait des listes permettant de faire globalement la même chose que sur G+ mais vous confirmez vous même que très peu savent seulement que ça existe. J’ignorais en revanche qu’on pouvait faire des publications visibles par tous SAUF xxx

    Les deux gros points forts de Google+ dans cette affaire selon moi sont :
    – les cercles permettant de faire tout ça visuellement et via drag and drop
    – l’intégration aux autres services Google. c’est déjà pas mal mais ça va sûrement évoluer encore notamment pour Picassa, Youtube, Agenda et peut être même Docs.

    Je ne sais pas grand chose non plus des API mais connaissant Google…

  10. Christophe Répondre

    En fait, pour, contre, au final les deux services sont différents et pas les même usages (en fait G+ a plus d’usages que Facebook, mais passons).

    Le truc génial avec la sortie de G+ c’est que ça met un coup de pied dans les fourmilières des réseaux sociaux et qu’ils devraient tous se réveiller pour relancer la course à l’armement à qui fournira le meilleur écosystème.

    Déjà que Facebook avait engagé un gros nettoyage de l’API, en sachant que Google arrive avec son API G+ (et connaissant la capacité de G+ à sortir des API qui poutrent (oui du verbe poutrer)) ils devraient redoubler d’efforts.

    Au final « Whoever lose, we win » 😉

  11. Robin Azéma Répondre

    Hahaha ! Très bon le dialogue JC !

    Pour continuer dans le débat sur le fait que la fonctionnalité de tri existait déjà sur Facebook, c’est vrai, mais à mon sens c’est mal mis en avant et peu utilisable. Google met ça bien plus en avant, ne serait-ce qu’avec l’emploi du terme « Cercle », qui signifie bien l’importance donnée à la fonctionnalité par un nom propre.

    Après, je reste quand même sceptique sur Google+ pour le moment, on va bien voir 😉

  12. Elise Répondre

    Très sympa cette approche de Google+. J’espère que ça éveillera la curiosité de nombreuses femmes (et d’hommes aussi) une fois que le site sera ouvert à tous !

  13. lil Répondre

    merci à tous de prendre les filles pour des blondes !!!
    Bizarrement j’ai tout compris toute seule, wahou l’intello que je suis 😀

  14. rasleboldesmysos Répondre

    Ce post aurait été tellement mieux inspiré si et seulement s’il ne transpirait pas la misogynie des années 60’s… Y’a encore encore bcp de boulot, avec vous les mecs!

Laissez un commentaire :

  • (will not be published)