J’ai lu pour vous « winning the ZMOT » par Google

2

zmot

Dans le genre, je vulgarise à fond mes concepts, Google a sorti en mars 2010 un ebook intitulé « Winning the zero moment of truth« . Pour simplifier « zero moment of truth » est abrégé en ZMOT. J’ai profité de ce long week-end estival pour le lire.

Pour commencer, le ZMOT fait suite au concept de « First Moment of Truth » (aka FMOT) inventé par Procter & Gamble en 2005 pour définir la première interaction entre un consommateur et l’étagère où se trouve le produit que l’on souhaite lui faire acheter.
Je vous passe la panoplie complète d’instruments de promo : site dédié, vidéos, achat média, ebook dispo dans toutes les versions possibles : PDF, iOS, Kindle, etc.

Pour bien comprendre le concept, un schéma extrait du livre s’impose :

ZMOT by Google

En fait lorsqu’on a déchiffré le schéma, on a compris ce qu’était le ZMOT. Le web a changé les comportements d’achat. Avant le FMOT il y a le ZMOT. Comprenez :

  • un stimulus vous donne envie d’une produit (pub, ami qui vous en parle, etc.), vous faites des recherches sur internet pour trouver des avis / critiques sur le produit (encore mieux quand ce sont vos amis qui ont publié ces avis) – on a donc le ZMOT –
  • puis vous vous rendez en boutique où le retail marketing doit faire son job (vendeur, conseiller, brochure, packaging, etc.) – le FMOT –
  • puis vous achetez et faites l’expérience de votre nouvelle acquisition – le SMOT donc pour finir.

Et bien sur le tout forme un cercle vertueux (car quand vous avez acheté un produit vous vous ruez sur internet pour en parler, c’est bien connu).

Bon c’est bien joli tout ça, on théorise quelque chose connu / compris depuis quelques temps maintenant par tout ceux qui travaillent dans le marketing.

Et donc, l’ebook va vous détailler ça pendant 73 pages (50 en tout en enlevant les annexes, les couvertures, les pages de garde, etc.) et vous donner les clés pour optimiser votre ZMOT grâce aux outils Google bien sûr (adwords, adsense, vidéos sur YouTube, blogs avec Blogger, Google Trends, Insight for search etc.).
Rien de très neuf sous le soleil. Je reste sur ma faim.

Y’a des chiffres très intéressants (Google a payé pas mal d’études pour abreuver ce livre de chiffres – normal), le tout est très joliment mis en page (même si j’avais préféré le livre qu’ils avaient publié lors de leur IPO pour définir ce qu’est Google – c’est une autre histoire que je vous raconterai un autre jour) et surtout très « storytellé ».
C’est néanmoins un « must-read » de l’été pour ceux qui ne l’ont pas lu.

Pour ma part, j’attends surtout une éventuelle mise à jour pour traiter de Google+ (peut-il aider le ZMOT ?) et qu’ils détaillent plus la partie Mobile car ils disent que c’est l’avenir mais ça ne fait que 3 pages dans le livre.

J’en ai tout de même profité pour me rappeler les bienfaits du bouton +1. On dirait que ça pousse fort côté Google pour que les webmasters / agences intègrent ce petit bouton sur leurs sites. Comme on les comprend et encore plus à la lecture de cet ebook. Et oui y’a pas que le « like » dans la vie…

Charger les commentaires

2

Commentaires

  1. Frédéric Gaye Répondre

    La visibilité de votre site dans les pages de résultats des différents produits Google (Google Shopping, Google Maps, Google+…) et sa notoriété dans les réseaux sociaux au travers des avis de consommateurs doit devenir l’objectif principal de votre stratégie marketing.

Laissez un commentaire :

  • (will not be published)