Happy Birthday Twitter : 5 ans déjà!

1

twitter_cake

L’outil de messagerie fête son anniversaire et affiche une belle santé. Mais un nettoyage de printemps est prévu selon Ryan Server directeur de l’équipe de développement.

Le 21 mars 2006 voit la naissance de Twitter avec le premier message envoyé.

Pour son anniversaire, Twitter a donné quelques chiffres pour se faire une idée de son développement :

  • le premier million de tweets a été atteint en 3 ans, 2 mois et 1 jour
  • pour un milliard de tweets, il faut 1 semaine aujourd’hui
  • 50 millions de tweets quotidiens en 2010 contre 140 millions de tweets quotidiens en février dernier
  • le record de tweets : 177 millions de tweets pour la journée du 11 mars (séisme de 8,9 et tsunami au Japon)
  • le record de tweets par seconde : 456 le 25 juin 2009 (pour la mort de Michael Jackson) et 6 939 le 1er janvier 2011 au Japon
  • le record de comptes créés : 543 000 le 11 juin dernier
  • 460 000 comptes créés par jour au cours du dernier mois
  • taux de croissance du nombre d’utilisateurs : 182%
  • le nombre d’employés est passé de 8 (2008), 29 (2009), 130 (2010) à 350 (2011)

Pour l’expert Stéphane Koch, président de l’Internet Society à Genève, il convient dans un premier temps de relativiser les chiffres communiqués. «Je préfère les regarder avec une certaine distance, déclare-t-il. Combien y a-t-il de vrais comptes? Qui les utilise? Il y a beaucoup de tweets «parasites» qui proviennent de flux automatisés comme les RSS, par exemple.

Et si on rajoute aussi la remarque du directeur de développement  de Twitter : «Le service allait faire un sérieux tri dans les logiciels-clients. Avec l’augmentation du nombre d’utilisateurs, ces dernier semblent perturber par les différentes présentations des logiciels-clients»

Est ce que cela va dire que Twitter va évoluer et changer, pour beaucoup l’outil est encore sous-exploité.

Quel avenir pour Twitter?

«Je n’ai pas de boule de cristal, répond Stéphane Koch, mais oui, Twitter a encore un potentiel énorme. Bientôt, les SMS seront sur Internet et peut-être que l’outil, avec son format court, les remplacera.»

Charger les commentaires

1

Commentaire

  1. stéphane koch Répondre

    Petites précisions sur ce que je voulais exprimer lors de cette interview:

    Concernant les « compte parasites », en plus des comptes « zombies » (créés une fois et ensuite abandonnés), je mettrais en évidence les Twitters de personnes qui – en recherche de notoriété – utilisent des outils pour faire gonfler artificiellement leur nombre d’abonnés. Certains de ces « faux » comptes étant ensuite revendus pour Spammer.

    Quand je dis que je n’ai pas de boule de cristal, c’est que je le pense vraiment ;) Le Web se développe de manière non-linéaire, C’est un peu la théorie du chaos… Ce qui se créer et s’organiser de manière spontanée à un moment, peut bouleverser et reformuler l’ensemble du modèle…

    Pour finir: le SMS ne fait pas partie du « potentiel énorme » auquel je faisais référence ;)

Laissez un commentaire :

  • (will not be published)