1 an de home page Cdiscount

Posté le 10 mars 2011 dans E-commerce | Webdesign , par Jean-Charles - 10 Commentaire
cdiscount

Souvent raillé par les directeurs artistiques du monde entier, Cdiscount est un des poids lourds incontesté dans le paysage du e-commerce français. Arrêtons-nous quelques instants sur ce site qui fait saigner les yeux, mais qui marche diaboliquement bien.

Quand on va sur Cdiscount, on ne sait pas forcément à l’avance ce que l’on va finir par acheter. Quand on prend en compte cette réflexion, on comprend beaucoup mieux « l’ergonomie » de ce site. L’objectif est de nous faire chercher, se perdre et dénicher la bonne affaire. Comme dans un bac de DVD, ou dans une brocante, l’important est d’avoir été malin pour dépenser seulement quelques euros et partir les bras remplis.

De mars 2010 à mars 2011, j’ai pris toutes les semaines un screenshot de Cdiscount. Voici ainsi les tendances qui s’en dégagent :

Une page d’accueil longue

Quand on regarde un petit peu la page d’accueil, le premier constat est que ça clignote et ça brille de partout. Deux solutions alors s’offrent à vous : c’est trop ignoble et vous cliquez sur le premier produit qui vous interpelle, ou alors, vous descendez, interpelé par un racoleur -95%.

Et là, vous vous rendez compte que cette page est sans fin. Elle comporte non seulement des mises en avant produit, mais également des publicités pour des jeux de paris en ligne, des jeux en flash ou des abonnements téléphoniques. Encore une preuve que lorsque l’on va sur Cdiscount, c’est que l’on a quelques minutes à perdre.

Les mascottes déclinables

Régulièrement, des mascottes mensuelles débarquent sur les pages d’accueil de Cdiscount. Elles contribuent à faire dire aux internautes « mais ce site c’est vraiment n’importe quoi ».

Celles ci sont en général sur déclinées 3 fois.

En 2010, nous avons eu droit à :

L’âne dessin animé qui explose les prix pour la rentrée

L’oiseau en 3D qui se fait torturé

Le Père Noel punk

La boucherie des soldes

Vente Flash Gordon

La déclinaison sur les pages intérieures

A chaque nouvelle thématique visuelle, des déclinaisons sont réalisées pour les pages intérieures.

Ici, un exemple avec l’utilisation du Yéti.

Les fiches produit

Les pages de catégories

Des pushs visuels

Des mises en avant du catalogue

Utilisation de l’AB testing

Un site dépassant le milliard d’euros de chiffre d’affaire ne peut pas se permettre de faire évoluer son design à la légère. Pour cela, Cdiscount procède régulièrement à l’AB testing. Cette technique consiste à proposer une mise en page différente à un panel d’internaute et mesurer son efficacité via différents facteurs clés : taux de conversion, panier moyen, création de nouveaux comptes etc…

Deux mises à jour majeures ont eu lieu sur Cdiscount en 2010 :

Le passage d’une navigation déroulante à une navigation enrichie plus ordonnée

Le positionnement du prix et de l’ajout au panier au centre de la fiche produit a été également testé en AB testing. Cette mise en page permet de mettre en avant le prix avant le visuel produit.

Les rayons dévalisés

Lorsque des produits ne sont plus en stocks, il peut arriver aux visiteurs de tomber sur un rayon dévalisé. Parfois, ces rayons sont mis en avant depuis la page d’accueil. Cette technique permet de rajouter une pression sur les épaules de l’internaute. Le message véhiculé est en quelque sorte « il faut toujours être à l’affut des bonnes affaires sur Cdiscount ».

A noter que ces fausses pages 404 mettent en avant des publicités. On ne perd décidément jamais le nord.

Toutes les pages d’accueil

Pour accéder à l’ensemble des images, rendez vous sur ce lien.

Je n’ai pas d’action chez Cdiscount, mais je pense qu’il fait parti de ces sites dont il faut tirer des leçons. Tout simplement parce que ça marche !

https://picasaweb.google.com/111483542309194271288/BlogoergosumCdiscount?feat=directlink

À propos de l'auteur

27 ans, Chef de projet technique. Jean-Charles aime le SEO, l'analytics, le e-commerce, Batman et le death metal.
10 commentaires
Ajoutez le votre
  1. Sweet

    Wow, beau condensé de ce qui se passe chez cdiscount.

    Cependant, je pense que ce qui fait vraiment fonctionner cdiscount, ce sont leurs prix. Ni plus ni moins.

    Faut dire aussi que ce design est pas là par hasard, il fait très magasin discount. Tous les codes visuels sont là.

    Mais voilà, quand je cherche un produit, je vais toujours voir ce qu’il y a chez cdiscount et UNIQUEMENT pour leurs prix, tout comme chez Pixmania, et pour rien d’autre (je les trouve même parfois limites dans leur façon d’essayer de vendre des garanties ou autres trucs inutiles en les précochant et en les ajoutant en panier, pas très éthique tout ça).

  2. Kanon

    Oui le prix est un énorme facteur chez cdiscount, parce que pour le reste c’est assez hallucinant…

    Billet surprenant, on ne se rend pas compte de la largeur totale de la homepage !!! O_o

  3. mokymok

    Excellent article ! C’est clair, synthétique, bien illustré, bravo ! J’espère lire bientôt un autre article du genre
    Seul bémol parce qu’il en faut toujours un : quelques fautes, utilisez le correcteur ;)

  4. homosemiotikus

    Merci pour cet excellent article qui a le courage de remettre en cause des préjugés fortement ancrés chez nombre de créatifs et de communicants !

  5. Frederic

    Personnellement j’ai arrêté quasiment d’acheter sur CDiscount.

    On trouve des prix quasiment identiques chez d’autres cybermarchands ET on a pas à supporter leur site de merde (là j’ai essayé de rester poli…)

    En plus les affichages de prix de CDiscount sont limites publicité mensongère sur les ventes flash et autre…

    Bref, adepte de la première heure maintenant je lui préfère largement Pixmania, Amazon, LDLC pour l’informatique et autres cybber marchands qui ménagent ma cornée et mon estomac.

  6. [...] blog que j’apprécie beaucoup Blogoergosum vient de publier une enquête sur les changements de la Homepage du site ecommerce CDiscount. Pendant 1 an, Jean-Charles a pris chaque semaine un screenshot, il [...]

  7. feustey

    Je rejoins @sweet car c’est que pour le discount qu’on s’y rend(ait).

    Mon expérience avec ce site me fait penser à cette belle maxime « pay peanuts get monkeys » : le service est déplorable et je suis pas certain de l’affichage des produits en stock (ou pas).

    On y va mais est-ce qu’on y retourne ?

  8. Jean-Charles

    @sweet et @feustey : Comme vous vous en doutez, j’ai fait un billet sur Cdiscount, parce que je suis un acheteur régulier.

    Pour ma part, j’ai eu à retourner deux objets encore sous garantie, et je n’ai eu aucun problème. J’ai même eu droit à un écran 28″ neuf à la place d’un 24″ cassé.

    Après, il faut toujours comparer les prix sur d’autres sites (price minister, 2xmoinscher, amazon etc…), et achetez là où on s’y retrouve ;)

  9. js

    L’auteur part de sa pratique. :-)

  10. Bagheera

    En effet Cdiscount met le paquet pour les non voyants …

Laissez votre commentaire