Le web de demain avec HTML5 et CSS3

7

htmlcss

Hier matin a eu lieu à l’agence une présentation interne abordant :

  • les nouveautés de HTML5 (video, canvas, drag and drop, file API…)
  • Les nouveautés de CSS3 (effets graphiques, media queries, animations…)
  • Les avantages du code moderne (productivité, maintenance, optimisations pour le mobile…)
  • L’amélioration progressive et la dégradation maîtrisée.

Il ne s’agit pas d’une présentation Powerpoint classique mais bien d’une véritable page web HTML5, réalisée avec l’aide de DZ Slides.

S’adressant à un public hétérogène (chefs de projets, créatifs, ingénieurs, intégrateurs, flasheurs…), le contenu à base d’exemples live et de démos ne rentre pas trop dans les détails techniques. Pas d’explications de code donc, mais libre à vous de fouiner dans le code source.

Cette présentation reposant sur des technologies naissantes, il faudra vous munir d’un navigateur très récent : idéalement Firefox4 (actuellement en beta) ou Google Chrome.

Voir la présentation (avec FF4 ou Chrome) (Naviguez avec les flèches)

Charger les commentaires

7

Commentaires

  1. Jacques Le Bris Répondre

    Bonjour,

    Je profite de cet excellent article, pour eXprimer ma satisfaction de pourvoir dire : « J’y étais ! »
    En effet, cette présentation a été menée de mains de Maître en la matière.
    La salle hétérogène a été silencieuse tout au long de cet exposé magistral, comme espantée par les nouvelles possibilités offertes par HTML5 et CSS3.
    Pékin moyen dans le domaine, j’ai compris que cette rEvolution sonnait la mort de Flash qui a poussé comme une verrue sur le HTML rendue totalement inutile avec HTML5.

    En temps que simple utilisateur, je regrette de voir toute l’inertie d’Internet Explorer qui freine cette évolution. Pour comprendre, c’est comme si nous avions la télé couleur en full HD et qu’au travers d’IE on en soit encore à recevoir la télé en noir & blanc, avec la neige de fond de temps en temps.
    Personnellement, comme beaucoup d’initiés je n’ai utilisé IE qu’une seule fois le temps de charger un vrai navigateur, tel que Firefox 4 ou Chrome, voire Opéra…

    En tant que qualiticien, j’ai souvent lu dans la littérature qu’il fallait mettre le Client au cœur de l’entreprise pour réussir dans les affaires. Je l’ai vécu ce matin là chez X-Prime. Ce cas de figure est suffisamment rare pour qu’il faille le signaler.

    Merci à toute l’équipe X-Prime & X-Prime-ID pour nous avoir fait partager cet évènement toulousain dans un cadre très convivial.
    Comme quoi à Toulouse, il n’y a pas que l’Aéronautique et le Spatial, il y a beaucoup d’équipes performantes et vous êtes parmi celles-là !

    Cordialement
    @JMFLB

  2. Vico Répondre

    « Pékin moyen dans le domaine, j’ai compris que cette rEvolution sonnait la mort de Flash qui a poussé comme une verrue sur le HTML rendue totalement inutile avec HTML5. »
    …… Ouhlà elle devait être un peu limitée et partiale cette présentation.

    Bon boulot tout de même… Mais le web c’est un peu plus compliqué qu’une verrue à enlever.
    Pour rester dans le domaine, je comparerai plus Flash à de la moisissure ou des microbes… c’est pas plus glamour. Il y a bcp de mauvais microbes ou moisissures mais ilya aussi des microbes bénéfiques ou de bonnes moisissures sur les fromages par exemple. Tout ça pour dire qu’il y a bcp de mauvais dans l’utilisation de flash et html5 est fort bénéfique pour le remplacer, mais il ya aussi du bons en flash… jeux, webcam, vidéo avancée, diffusion, image de marque… Et il ne faut pas croire que le html5 ne sera que tout beau tout rose, entre des mains non-experimenté il souffrira comme flash de lacunes de performances, d’ergonomie, accessibilité, référencement…
    Je dis tout ça, tout en etant impatient de véritablement utiliser le html 5, tout en gardant flash quand il est nécessaire et bénéfique… Notamment pour de prochaines nouveautés et prochain player flash, quand on se dira « on le fera en html6… mais en 2030 ».

    Vive le Html5, vive flash et vive le beau web… bien fait

  3. Mallox Répondre

    Zut j’ai loupé ça.
    Je suis justement en train de m’autoformer sur le developpement web next-gen (HTML5+CSS3) et notamment sur le dev mobile (avec jqtouch et jquery mobile bientot).

    Merci d’avoir mis la présentation en ligne. Ca fait plus d’une heure que je navigue de lien en lien.
    Ce Paul Rouget, avec son DZ slides est juste enorme.

  4. Baptiste Répondre

    @JMFLB : Wow, merci beaucoup !

    @Vico : Effectivement, je suis partial en faveur du web ouvert qui offre énormément de possibilités.

    A propos de Flash, je n’emploierai pas des mots aussi durs que verrue ou moisissure. Le but de cette présentation n’était pas de taper gratuitement sur Flash mais de présenter les possibilités offertes par HTML5 (et qui le placent parfois en concurrent de Flash).

    Flash a été très utile pendant des années pour combler les manques de HTML (animation, video, jeux…) et les deux vont continuer à cohabiter. Flash dispose de beaucoup d’atouts et d’un taux de pénétration spectaculaire. Il ne va pas disparaître du jour au lendemain.

    Cela dit, je suis un peu rebuté par son côté propriétaire, fermé, peu accessible et « compilé ». J’aime bien regarder la source des sites que je visite pour comprendre comment ils fonctionnent, ce que je ne peux pas faire avec Flash.

    Je reste convaincu que le web doit reposer le plus possible sur des standards ouverts et neutres comme HTML.

  5. Christophe Répondre

    Pour ceux qui se demandent qui est Paul Rouget dont parle Mallox, c’est l’évangeliste tech de Mozilla Corporation et, accessoirement, un ancien toulousain (un peu de chauvinisme ne fait jamais de mal :)).

    Son blog http://www.paulrouget.com/ est et son flux Twitter http://twitter.com/paulrouget sont très intéressant pour qui veut se tenir au courant des évolutions de Firefox et des possibilités de HTML5

  6. Robin Azéma Répondre

    Mais Jacques je crois que j’étais à côté de vous en fait!

    Merci encore à l’équipe d’XPRIME, présentation très intéressante, je ne m’étais pour ma part pas encore penché sur HTML5 et CSS3, ça m’a permis de me « mettre à jour » du moins en partie.

  7. Ju Répondre

    Bonjour,

    j’ai assisté à cette présentation et je m’occupe des dév Flash de l’agence.
    Je peux vous assurer que cette préz n’était pas une descente en flamme de Flash, bien au contraire. A aucun moment Baptiste n’est rentré dans ce faux débat qui n’a pas lieu d’être.
    HTML 5 a encore beaucoup de progrès à faire avant d’être au niveau de Flash.
    En attendant cela les deux techno peuvent totalement cohabiter.

Laissez un commentaire :

  • (will not be published)