Apple supporte le HTML5

12

apple_html5

Vous avez certainement suivi les dernières prises de bec en Steve Jobs et le CEO d’Adobe, Shantanu Narayen, au sujet de la technologie Flash et son avenir, notamment sur le plateformes Apple.

Voici en substance la lettre de Steve Jobs qui a mis le feu aux poudres.

Aujourd’hui Apple enfonce le clou avec la mise en place d’une page dédiée à la gloire du HTML 5, du CSS et du Javascript.

L’avenir de Flash est vraiment au coeur des débats ces derniers mois … et dans les mois à venir, c’est certain !
Et vous, qu’en pensez-vous ? Flash va-t il vers un mort certaine ? Ou bien l’offre d’Adboe est elle assez forte pour résister à cette crise ?

Charger les commentaires

12

Commentaires

  1. ZeuBeuBeu Répondre

    Et aussi surtout à la gloire de Safari quand on tente de cliquer sur une de ces démos avec un autre browser, sacré Steve !

  2. Martin Répondre

    Avez vous entendu parler de ceux qui convertissent les Flash en Javascript/html5 ???
    Donc des flashs bientot disponiblent sur les plateformes apple.
    Peut être que la solution est là 🙂
    a suivre ici http://smokescreen.us/

  3. Ju' Répondre

    À voir si toute une communauté de designers acceptera de se re-former sur un hypothétique futur outil d’animation (propriétaire d’Apple (ironique hein?)) simplifié en HTML5 comme l’est Flash. Sans un logiciel de ce genre, je pense que Flash a encore de beaux jours devant lui (les développeurs eux, auront moins de mal à switcher je pense).

  4. Jean-Charles Répondre

    @Ju’ : j’ai peur que si la communauté de designer ne se reforme pas, alors la nouvelle génération risque de leur faire très très mal… Ca va vite le web.

  5. switcherdav Répondre

    Le débat de communauté est ridicule, c’est le besoin qui guide le choix de l’outil et non l’inverse, parfois flash et son environnement d’animation est idéal, d’autres fois, un peu de jQuery suffit à atteindre son but

    D’un autre côté, j’ai reçu cette semaine un emailing d’Apple pour acheter la CS5 avec un commentaire du genre : « pourquoi Apple conseille ce produit : pour la création d’applications attractives multiplateforme et blablabla »

    Tout est une histoire de business et ceux qui ne l’on pas encore compris sont les clients idéaux pour des boites comme Apple, Adobe, Microsoft, Google et autre

    Le sectarisme a toujours était une plaie, et en informatique aussi

  6. jean-charles Répondre

    @switcherdav : On est d’accord sur le fait que c’est en faisant un effort de veille et donc d’apprentissage des outils qu’on arrive à déterminer le choix technologique d’un dispositif ?

  7. fred Répondre

    En tant que flasheur, comme le dit switcherdav, c’est le projet qui oriente la techno. Quand le HTML5 pourra rivaliser avec les possibilités de flash, on en reparlera, il y a encore un pas !
    Sur la méthode, on a l’impression de voir ici encore une fois la démonstration d’une entité qui commence à prendre de l’importance. Apple vient de dépasser la capitalisation boursiere de microsoft en bourse, et deviens tout d’un coup un acteur imposant ses standards ! comme le faisait remarqué un commentateur d’un autre forum, c’est comme découvrir d’un coup que son meilleur pote est un fachiste !
    Pour moi, de bonnes raisons de supporter la techno flash et les acteurs qui le supportent cette techno (android par exemple)

  8. MaPetitePatate Répondre

    Un petit peu de concurrence ne peut pas faire de mal… Même si tout cela ne vaudra jamais un bon vieux GIF…

  9. wize Répondre

    Hey/

    Je suis assez ok pour dire que c’est le projet qui donne la technologie. Html 5 + Css3 permettent de donner un petit coupe de frais aux pages web mais ne peuvent pas remplacer pour autant flash. Cependant le flash juste pour le flash (comme trop souvent encore demandé par les clients) ça suffit bien !!! Surtout en termes de facteurs bloquants et de partage de contenus sur le social media.

    Merci pour cet article
    w

Laissez un commentaire :

  • (will not be published)